browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Cidre et Dragon 2015 – JDR Edition

Posted by on 2 octobre 2015

JDR Editions était présent au festival de Cidre et Dragon 2015, et sera présent ce week-end à la 6ème édition d’OctoGônes.

octogones
OctoGônes, énorme convention consacrée au Jeu et à l’Imaginaire, du 2 au 4 octobre à l’espace double mixte, 19 avenue Gaston Berger 69100 Villeurbanne
Site internet : http://www.octogones.org/
Facebook : https://www.facebook.com/octogones
Ils seront présent sur Octogones avec Delphine Denocq, Frédéric Dorne, Gabriel Glachant et Célia Chen (qui participe à l’écriture de HOMEKA).

 

L’article serait trop long si je devais tout retranscrire mais il y aura des informations en avant première, limite du spoil, de la polémique. Nous avons commencé notre discussion sur divers projets de la communauté rôliste, car nos univers infinis ne sont finalement pas si grand. Il en découle tout de même pour vous une petite citation de Frédéric Dorne dont on reparlera par la suite, un spoil concernant à la fois les Chroniques d’ Altarides et SteamShadows ainsi qu’une proposition en suspens qu’il reste à concrétiser.

Frédéric Dorne : « Moi aussi je travaille par passion mais le problème c’est que le métier d’auteur me prends un temps fou d’écriture et de gestion, parce que ce n’est pas que de l’écriture… Et le métier de l’éditeur de l’autre côté, c’est un temps incroyable qui ne s’arrête jamais ! »

chroniquesaltaridesNous avons parlé des Chroniques d’Altaride ( http://www.altaride.com/ / https://www.facebook.com/chroniquesdaltaride ), une revue rôliste mensuelle, collective et distribuée gratuitement en ligne, qui est actuellement en recherche de bénévoles, suite notamment à l’appel de Benoît Cherel. Par extension, nous avons parlé de Julien Pouard qui est en train de rédiger la prochaine campagne de SteamShadows.


logo_jdrLa proposition en suspens de Frédéric Dorne, initialement en réponse à Kerlaft pour une collaboration sur le nouveau magazine JDR : Faire une adaptation écrite de sa web TV sur le JDR qu’il a réalisé il y a déjà 10 ans. Il se dit qu’il serait peut-être temps qu’il ré-écrive ces émissions-conseils, en les ré-actualisant, en les mettant au goût du jour et en rajoutant par exemple, pour faire le panorama du Jeu de rôle, les dernières inventions qu’il n’y avait pas en 2006 comme le narrativisme qui n’était pas vraiment connu en France.


La réflexion de Frédéric Dorne sur le narativisme

Frédéric Dorne : « Le jeu de rôle c’est l’ensemble ! Avec ou sans règles, avec ou sans scénario, en improvisation totale ou en préparation, c’est du jeu de rôle ! »

Il a une préférence personnelle pour le scénario écrit et préparé, avec un système de règles qui s’occupe de la situation. Pourquoi ? Parce qu’il fait souvent de l’initiation, il a souvent des novices à sa table, et des joueurs plus anciens qui adorent tout ce qu’il fait.

Il y a également une question d’humeur ! Avec certaines personnes il va partir en live total, sans aucune béquille, il écoute les idées de ses joueurs et va immédiatement rebondir dessus. Il n’a encore jamais franchi l’étape ultime du narrativisme, autrement dit laisser ses joueurs décrire eux-même le scénario. En résumé, donnez lui trois éléments et il vous improvisera un scénario pour une simulation d’aventure sans système de règles.

Le narrativisme c’est du jeu de rôle c’est évident, mais ça demande sans doute un peu plus d’efforts de la part des joueurs ! Il ne sait pas si un jour il ira vers le full narrativisme, mais il en intègre de plus en plus dans ses jeux !

Il y en a un petit peu dans SteamShadows pour un système alternatif de création plus fun.
Il y en a un petit peu plus dans Homeka où le joueur et le maître de jeu vont négocier pour chaque jet. Dans Homeka, plus le joueur argumentera son action, moins le niveau de difficulté à atteindre sera important ! Beaucoup le font naturellement lorsqu’ils masterisent une partie, où des jets ne sont pas forcément demandé, voire le résultat pourra être influencé par la mise en scène que le joueur élaborera pour justifier son action, mais sans que ce soit pour autant indiquer dans les règles. Dans la plupart des jeux de rôles il est souvent précisé en introduction l’omniprésence et l’omnipotence du Maître du Jeu qui se sert du système de règles comme un outil pour l’aider, sans pour autant y être enchaîné !
Le système de règles est relativement simple, chaque jet de compétence peut être réalisé d’une certaine manière (discrètement, rapidement, brutalement, etc). Imaginons qu’un joueur tente de faire une action dans un certain style, et que le MJ le lui refuse en lui imposant un style particulier. Ce joueur va commencer à raconter la vie de son personnage pour se rapprocher le plus possible du style qui l’arrange (et généralement des bonus supplémentaires auquel il aurait accès), le MJ pourra en réaction de cette narration abaisser ou augmenter le niveau de difficulté. L’avantage de l’indiquer dans les règles c’est que souvent les joueurs expérimentés ou les joueurs qui sont eux-même MJ à ce jeu là ont tendance à exploiter à fond cette possibilité, alors que le joueur débutant ou qui vient de découvrir ce jeu va au contraire être hésitant et un peu désavantagé. Au moins, si c’est clairement indiqué dans les règles, tout le monde est sur le même pied d’égalité !


 

L’éditeur JDR Edition

jdreditionlogoJDR Editions existe depuis 4 ans et l’anniversaire sera fêté tout le mois d’octobre, en faisant très certainement un concours avec des prix à gagner, par le biais notamment d’animations sur Facebook. C’est difficile d’en dire plus pour le moment car ce sera précisé plus particulièrement après OctoGônes, qui avec Cidre et Dragon représente les deux gros salons de l’année sur lesquels ils ont préféré se concentrer. Ensuite ils vont essayer de dormir 72 heures avant de pouvoir travailler plus particulièrement sur leur anniversaire. Ce qui est déjà certain, c’est qu’il y aura des livres de base et peut-être même des collectors de leurs jeux à gagner.

Dès la création, ils étaient quatre :

  • Frédéric Dorne, la seule personne à temps plein sur Jdr Editions, qui a dirigé le collectif d’auteurs sur Scenarii Med Fan, auteur sur Friday Night’s Zombi et SteamShadows, co-auteur sur Homeka. C’est généralement lui qui est le plus présent pour communiquer sur les différents jeux que ce soit sur les salons ou les réseaux sociaux.
  • Delphine Denocq, la gérante, c’est généralement elle qui répondra si vous envoyez un courriel.
  • Gabriel Glachant, co-auteur sur Homeka. Il est beaucoup plus discret car très en retrait par rapport aux communautés rôlistes.
  • Sylvain Blondel, qui aide  principalement au niveau stratégique et conception.  Il conseille sur les jeux en général par exemple sur la jouabilité en éprouvant les système de règles, mais également au niveau marketing car il a une connaissance phénoménale du marché du jeu de rôle et du jeu de société. On le voit rarement car il est également très occupé par son activité dans le monde de la comptabilité.

couv3bdJDR Editions a été fondé pour la 1ère édition de Scenarii MedFan. C’est l’histoire d’un groupe de joueurs ayant un peu de bouteille, qui s’est sérieusement posé la question vers 2008 de devenir acteur du monde du Jeu de rôle, mais encore fallait-il définir comment. Frédéric Dorne était déjà acteur par la WebTV du JDR qui avait déjà quelques années. Ils ont regardé la somme impressionnante de scénarios qu’ils avaient déjà fait, tous écrits, joués, et testés avec des retours de plusieurs équipes. Ils se sont demandés ce qu’ils pouvaient en faire.
Ils en ont pris la totalité (environ 300 scénarios), et après discussion d’un point de vue marketing il leur a paru évident de s’orienter vers un supplément pour des jeux de rôles médiévaux fantastiques, tout simplement parce que c’était alors la plus grosse communauté tous jeux confondus (c’est aujourd’hui en train de changer). Et dans les 300 scénarios  ils en ont trouvé 52 médiévaux-fantastiques. Alors 52 c’était marrant, ça correspond à un an de Jdr si on joue toutes les semaines, c’est devenu le slogan du projet. Après 6 mois à les réviser et à les mettre en page, le livre est sorti, avec Jdr Editions, qui n’était alors connu par personne. Il proposait un système interne qui permettait de transformer à la volée toutes les valeurs du livre pour 25 systèmes de jeu (il suffisait de demander pour obtenir le vôtre). Tous les scénarios faisaient 8 pages et étaient munis de cartes pour les joueurs et pour le MJ. Scénarii Med Fan a été très bien accueilli avec un nombre incroyable de pré-commande, il a reçu des critiques très positives des principaux média de l’époque. Il a été ré-édité fin août parce qu’il était en rupture de stock depuis plus d’un an malgré une demande qui restait importante. Cette décision n’a pas été facile à prendre car le monde de l’édition, particulièrement pour le Jdr, est difficile. Il y avait un vrai risque financier surtout pour un livre de 400 pages en couleur, ils se sont relancés dans l’aventure et ça s’est très bien passé puisque l’opération a déjà été remboursée tout en ayant fait un tirage suffisant pour continuer de répondre à la demande.
JDR Editions en a profité pour faire une synergie, avec un jeu de rôle, Aventurii Med Fan, qui est arrivé en stock le vendredi 18 septembre 2015, juste avant le festival, et il n’y a eu pratiquement pas de communication dessus bien que des images aient déjà été publiées il y a très longtemps puisqu’elles ont été réalisées à l’époque de Scénarii Med Fan il y a 4 ans.
Pourquoi avoir fait si peu de communication ? Pour deux raisons.
La première c’est qu’il n’y a pas eu de souscription, parce qu’ils sont capables, quand tout va bien et qu’il n’y a pas de risques financiers importants, de prendre (ce que diraient certains) leur métier d’éditeur à cœur, sauf que le métier d’éditeur ce n’est pas seulement de sortir de l’argent sinon ce serait une banque. L’autre raison c’est tout simplement qu’ils n’étaient pas sûr de l’avoir à temps pour Cidre et Dragon, et que ce cas ils ne voulaient pas décevoir les visiteurs.
sorciereaventurii Aventurii Med Fan (sous entendu qu’il y en aura peut-être d’autres) est un Jeu de rôle qui est prévu autant pour des joueurs expérimentés que pour des nouveaux joueurs. C’est le jeu de rôle idéal pour les parents qui veulent faire découvrir le jeu de rôle à leurs enfants à partir de 9 ans, qui viennent par exemple de découvrir les films de Bilbo le Hobbit, du Seigneur des Anneaux et autres. Ils ont fait un univers  Médiéval-Fantastique très classique, très archétypal, avec un univers et des divinités sans grande surprise, presque cliché, car c’est un peu ce qu’attendent les nouveaux joueurs. Néanmoins le système de règles permet d’aller plus loin que la simple initiation, tout en restant très simple, afin que les personnes qui initient s’amusent tout de même dans le jeu. Prenons l’exemple du magicien. Il n’y a pas de point de magie, quand il fait des sortilèges il utilise ses propres points de vie, et il peut augmenter la puissance, la portée et la durée du sortilège même en étant de niveau 1, en multipliant d’autant plus la perte de points de vie. Après tout ce sont ses points de vies, il en fait ce qu’il en veut ! Après forcément s’il perd connaissance au moment où il lance son sortilège parce qu’il a trop forcé sur ses capacités, c’est le MJ qui gérera l’effet du sortilège. C’est quelque chose qu’on rencontre assez rarement dans les systèmes de jeux de rôle. Il peux donc se tuer en faisant un sortilège atomique ou un autre acte particulièrement héroïque, mais au moins même au niveau 1, le personnage joué peut déjà être puissant !
Il y a 7 types de magie, ce qui fait 70 sortilèges qui se veulent toujours très pratique pour la vie de l’aventurier, car dans cet univers on est avant tout des aventuriers, le magicien par exemple peut tout aussi bien porter une épée ! En dehors de la magie élémentaliste, il y a également 3 listes de magie noire, qui sont la nécromancie, la démonologie et la psychomancie. Il n’y a pas de jugement moral sur la magie, un aventurier peut apprendre des sorts de n’importe quelle liste même si les écoles de magie ne s’entendent pas forcément entre elles.
Le tout tient seulement dans 64 pages, dont 4  permettent simplement de découvrir le Jdr pas à pas, à partir d’exemples à chaque fois. C’est un système D100 et il y a évidemment des fiches pré-tirés très faciles d’utilisation. Il y aura par la suite un supplément pour la magie de très haut niveau et l’évolution au dessus du niveau 5, et un autre pour l’écran.
Avant que cet article ne soit publié, ils ont entrepris la communication sur leur nouveau jeu : http://www.jdreditions.com/aventuriii.php


Autres jeux

SteamShadows essteams2t un jeu de Steampunk et d’Epouvante. Dans un style très pulp, on va aller affronter des créatures qui se prétendent, la plupart du temps être des fantômes, ceux de nos êtres chers défunts mais qui ne le sont pas du tout, et sont en réalité des parasites psychiques. Plus ces parasites psychiques vont se gaver en étant présent sur Terre, plus ils vont attirer un autre prédateur, un parasite de la chair, comme un loup-garou. Et plus ces nouveaux prédateurs vont se gaver à leur tour, plus ils vont attirer  un troisième type de parasite qui va être un parasite du sang comme les vampires. L’inventeur de petites machines à vapeur, Stockwell, prétend que si on laisse arriver un 5ème niveau de parasite, ce sera la fin de l’humanité, du coup sa logique est très simple, on revient à la base. On tue les fantômes (niveau 1) pour éviter qu’ils ne vieillissent et attirent d’autres parasites. Ce jeu a plusieurs dimensions, du pulp évidemment, il y a par exemple dans le livre de base un scénario qui permet d’aller en Afrique en dirigeable à la recherche d’une source de vie éternelle, de l’épouvante avec des maisons hantées, et si on pousse les machines à vapeur à fond, on tombe presque sur du super-héros car on peut devenir capable de faire des bonds de 10m ou même de voler.
La campagne Mother Russia que beaucoup attendent depuis la souscription Ulule arrivera avant Noël. Le livre de base ne parle que de l’Empire Britannique qui est la première puissance mondiale alors que la Russie est la seconde puissance. Cette campagne permet de faire une grande balade dans les terres Russes, en commençant par une sombre histoire d’espion qui vient assassiner un lord dans une maison close. On se retrouve alors embarqué dans une histoire abracadabrantesque, à être pris pour qui on est pas et à se retrouver sur le front en Finlande pour peut-être sauver le monde.

STEAMSHADOWSpreview6SteamShadows, l’Héritage de Sir Stockwell

Ulule : http://fr.ulule.com/steamshadows/

Facebook : https://www.facebook.com/steamshadows

 


XVII2XVII est un jeu de cape et d’épée avec une pointe de surnaturel. Il se veut extrêmement historique au départ,à la seule différence que chaque personnage est habité d’un esprit qui prétend être un personnage historique ancien comme Néron. Ce personnage historique a eu des amis, des ennemis, certains ont enterré des trésors dans une autre vie de pirate au loin dans les Caraïbes. Ils ont fait plein de choses, dans leur ancienne vie, et ils comptent bien continuer quand ils arrivent dans le corps du joueur ! Comme le joueur, ils ont un but, un objectif, et comme ce sont des personnages mégalomaniaques, cet objectif peut être de devenir Roi de France, voire Maître du Monde. Ils vont faire un pacte avec le joueur, et plus le personnage ira dans ce que demande l’esprit pour faire avancer sa propre requête, plus l’esprit leur prêtera de pouvoirs surnaturels. Et moins le personnage acceptera de faire les choses parfois immorales que demande l’esprit pour assouvir une ancienne vengeance par exemple en tuant quelqu’un sans raison, moins l’esprit sera content, et moins l’espérance de vie du personnage sera longue puisque l’esprit en question aura besoin de se débarrasser du corps qu’il hante. Il va falloir jongler chaque instant entre les deux pour pouvoir contenter suffisamment l’esprit tout en lui refusant certaines demandes quand il va trop loin, en continuant à vivre des aventures qui ne sont pas forcément liées au passé de ces incarnations. C’est un jeu de rôle qui est très intéressant à jouer à deux MJ, c’est à dire avec un MJ qui ne s’occupe que du scénario classique, et un autre MJ qui s’occupe de faire avancer les trames des esprits en passant de joueurs en joueurs et en leur susurrant à l’oreille leurs demandes.

xviirepriseNouvelle polémique autour du jeu XVII… Cette semaine, le 30 septembre à 12h40, ses auteurs Bastien Lyonnet et Marc Aubert ont fait une annonce particulière. Alors que la souscription de JDR Edition sur ce jeu ne s’est achevée que le 25 avril 2014,  j’ai pour ma part reçu la souscription en PDF le 20 avril 2015 et Kerlaft a reçu son livre le 20 juin 2015. Ils annoncent déjà une nouvelle édition de leur jeu au sein d’une nouvelle maison d’édition, La plume de Cyrano, qu’ils montent eux-même pour l’occasion. Le livre est déjà en pré-commande sur : http://boutique.meslasagnes.com/.

J’ai interrogé Bastien Lyonnet à ce sujet.
Dans les grandes lignes, le texte est similaire, les deux versions sont compatibles. Ils ont remis des règles qui avaient été enlevées, des tableaux oubliés, ont rajouté des prétirés. Le grand changement se trouve surtout au niveau de la mise en page qui a été complètement revue puisqu’ils n’ont de toutes façon pas le droit de reprendre les modifications de JDR Editions . Ils sont repartis sur leurs textes qu’ils ont retouché et mis en page. Le précédent contrat d’édition est arrivé à son terme et les auteurs n’ont pas souhaité le renouveler. Ils disent avoir beaucoup appris de JDR Editions, mais n’ayant pas les mêmes méthodes de travail ils ont conclu qu’il valait mieux s’occuper de la suite de l’édition eux-même. Par conséquent ils refont un petit tirage du livre de base pour plaire à leurs amis qui les ont soutenus depuis le début du projet et pendant le crowfunding. Ils ont choisi de rendre le livre de base accessible en PDF gratuitement, le gain financier n’étant pas leur priorité.
La suite de la gamme est en préparation, avec une campagne de La Fronde, douze scénarios qui couvrent la période de guerre civile en France entre 1648 et 1652. Les clans de possédés influencent les différents partis en place, et les PJs, au service de la Fleur de Lys, vont faire leur possible pour que le monarque français ne devienne pas un possédé tyrannique et tout puissant. Bastien Lyonnet a tenu à préciser une dernière chose : malgré leurs différents avec JDR Editions, ils espèrent qu’ils pourront continuer à discuter tranquillement en convention.
On le saura peut-être rapidement puisque l’un des auteurs sera présent sur Octogone, ils n’auront pas de stand mais feront jouer des parties de XVII.

XVIIlivreXVII : Au fil de l’âme

Ulule : http://fr.ulule.com/xvii/news/

Facebook : https://www.facebook.com/XVII.aufildelame

 


FNZ1Friday Night’s Zombi est le tout premier jeu édité par Frédéric Dorne, où l’on joue des civils qui essayent de comprendre pourquoi les morts se réveillent tous les vendredis soirs à heure fixe. C’est un jeu de rôle qui se veut très comique sur son système de règles, dans sa logique de jeu et sur sa façon de jouer. On notera sa tentative de coups critiques où c’est l’adresse du joueur et non pas l’adresse du personnage qui compte car il va falloir lancer le dé tout en atteignant une cible sur la table de jeu. Il peut devenir extrêmement sombre quand on commence à le jouer en campagne puisqu’il s’agit d’une lourde histoire de guerre froide entre pays, toutes les armées du monde sont impliquées, et il y a beaucoup d’espions de tous les pays qui se retrouvent dans la petite ville fictive de New Stateford (USA) où se passe l’action.

FNZ_livreFriday Night’s Zombi

Ulule : http://fr.ulule.com/fnz/

Facebook : https://www.facebook.com/groups/408378212609394/

 


homekabanHomeka arrive dans quelques mois, l’imprimeur est calé mais JDR Editions préfère rester prudent sur la date. On joue des personnages qui essayent de survivre sur une planète post-apocalyptique en raison de l’exploitation de cette dernière. L’eau a pratiquement disparue et celle qui reste est totalement polluée par un agent qui est gênant pour la consommation et pour les machines puisqu’elles fonctionnent par fusion froide. Les joueurs sont les rares personnages à avoir la chance d’être aux commandes d’un Méka, une grosse machine de guerre marchante ou roulante, qu’ils doivent conserver ou remplacer pour en avoir un plus gros parce qu’il en existe de toutes les tailles. Conserver une de ces machines est extrêmement difficile puisque que tout le monde en veut, cela veut dire qu’il faut continuer à avancer à tout prix. Dans le meilleur des cas on peut avoir un méka de 12 mètres ce qui est déjà honnête, mais les plus lourds montent jusqu’à 22 mètres et dépassent le millier de tonnes.  Une équipe moyenne va se retrouver composée en général de plusieurs motos, jeeps, camions.. et d’un petit méka. Ce groupe va se balader dans les zones désertiques à la recherche de vieux équipements, le moindre petit boulon est parfois intéressant quand on a vraiment besoin de changer une pièce. C’est une base mobile, un véritable QG, qu’il faut maintenir. La planète à été abandonnée 50 ans plus tôt, lors d’une fuite que personne n’a vraiment compris qu’on a ensuite appelée la rupture, lorsque la porte stellaire qui est reliée au reste de l’univers à été volontairement détruite, sans savoir par qui. Donc un jeu avec plein de secrets, avec un énorme potentiel de découverte, des bases souterraines abandonnées et cette ambiance très stressante où on l’essaye de continuer à faire avancer sa machine à tout prix.
(Liens : http://fr.ulule.com/homeka/ / https://www.facebook.com/groups/725259250865497/ )

HOMEKAlivreHomeka

Ulule : http://fr.ulule.com/homeka/

Facebook : https://www.facebook.com/groups/725259250865497/

 


tinyPetit Teaser : Un autre jeu du nom de Tiny va arriver dans quelques temps. Il permettra d’aller affronter les créatures des cauchemars des enfants. Mathieu Coudray, qui fera l’objet d’un autre article, l’illustrera. Les informations à venir seront publiées sur https://www.facebook.com/tiny.jdr


 

pleiadePour ce qui est des jeux de société, après l’échec de Quintus Tenebrae, un autre jeu de société est en cours de préparation de souscription pour les mois à venir. Il s’appelle Pléiade, créé par Philippe Riffet et illustré par Olivier Sanfilippo (illustrateur sur de nombreux jeux de rôle tel que Les Lames du Cardinal, Alkemy, Les Ombres d’Esteren, Venzia, Wulin, Insectopia…). Il sera cette fois-ci sur kickstarter pour un marché bilingue français-anglais. C’est un jeu de placement stratégique où l’on gagne des points par exemple en faisant les plus longues constellations d’étoiles, mais il y a plusieurs autres façons de gagner des points. C’est un système à trois niveaux de gain, c’est très amusant et ça peux demander une certaine réflexion.

Plusieurs autres projets de jeux de société sont en développement et resteront secrets pour le moment. Enfin, secret, nous avons tout de même appris qu’il devrait y en avoir un avec des enquêtes très sympathiques pour essayer de sauver une ville de l’attaque d’un gros monstre…


En tant qu’éditeur, JDR Editions a déjà plein de personnes qui les contactent pour se faire éditer.
Ils ont deux grands critères de sélections.

En premier lieu, ils ne feront pas un nouveau jeu dans un univers qu’ils ont déjà couvert. Il n’est donc pas prévu de faire un autre jeu Steampunk, de Mékas, de Zombies ou de Capes et d’épées. Une exception dans le cadre de la petite collection MicroKosm qu’ils sont  en train de mettre sur pied par le biais d’un petit concours qui aura lieu lors d’Octogones, où les auteurs proposeront des minis-jeux de moins de 10 pages, et le gagnant se verra édité. L’idée est de retrouver des petits auteurs français pour relancer un peu la création française.

Deuxièmement, avant de leur envoyer un manuscrit de 500 pages, il est conseillé d’envoyer plutôt par mail une note d’intention. C’est à dire rédiger une page avec le sujet du jeu de rôle, le thème, une idée du mécanisme, une idée des parties qu’on va pouvoir y jouer, l’ambiance et les sentiments qu’on va essayer de faire passer dans les scénarios, et puis éventuellement en quoi ce jeu est différent des jeux de rôles existants les plus proches. Cette note d’intention, va suffire dans un premier temps pour avoir une bonne idée du jeu, plutôt que d’avoir un manuscrit complet où l’on ne va pas forcément se faire une idée juste de ce que veut faire transparaître l’auteur.

Leur collection MicroKosm
microkosm

Les candidatures pour le premier concours MicroKosm sont à présent fermées. Ils ont reçu 10 participations (par ordre de participation) :

  • Zombies at your door de Romaric Puget
  • Nuances Starfish de Barrero Rémi
  • Cosmes de Dolhent Christophe
  • Tyr à nos Zores de Rédlé Michel
  • Métamorphosis de Istrid du Vallion
  • Opalian de Le Floch Mathieu
  • Chasseurs démoniaques de Lemattre Théo
  • Last walk de Alain Moya et Mélanie Petit
  • Fables et Croques Mitaines de Ledig Sylvain
  • Seeder de Vennet Adrien

Les résultats seront annoncés lors de la convention Octogônes à Lyon, les 2, 3 et 4 octobre prochains. Dans tous les cas ils sont particulièrement content de la qualité des manuscrits qui leur ont été envoyés pour le concours MicroKosm, quel que soit le gagnant, cela promet un beau jeu de rôle !

Il y aurait encore beaucoup à dire mais cet interview est déjà trop longue, d’autres occasions suivront sans doute pour être tenu au courant de leurs actualités. Je finirai donc simplement sur leur exigence de qualité pour leurs ouvrages. Pour que nos livres de base résistent plus longtemps, ils sont cousus (les livres de base doivent pouvoir être manipulés pendant de nombreuses parties et les livres aux reliures simplement collées ne tiennent généralement pas des années) et surtout tout ce qui est nécessaire en jeu est téléchargeable gratuitement en ligne dans une section privée avec le code personnel présent dans le livre.

Essayer de passer sur leur stand pour dire que vous n’avez plus le temps de jouer, ils vous répondront : « Le jeu de rôle on n’arrête jamais c’est comme le vélo.  Après en ce qui concerne le problème de temps c’est justement pour cela que nous faisons des scénarios de 2 heures. ».


Contacts

Site Internet : http://www.jdreditions.com/
Contact : contact@jdreditions.com
Facebook : https://www.facebook.com/jdr.editions
Compte Ulule : http://fr.ulule.com/jdreditions/

100_1765

Référent Basse et Haute Normandie pour le Grimoire de Survie du Rôliste (départements 14-Calvados, 27-Eure, 50-Manche, 61-Orne et 76-Seine Maritime) : http://gpsdurolistenormand.org/ Membre fondateur de l'association Tesserakt, organisation de soirées enquêtes & événements ludiques (jeux de plateaux et de figurines, jeux de rôles, grandeur nature, scène de crime...) sur L'Aigle (61300) et alentours : http://tesserakt.info/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading Facebook Comments ...

No Trackbacks.