browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

La Bibliothèque Idéale de Magnamagister – La Gamme Défis Fantastiques

Posted by on 25 janvier 2017

LA BIBLIOTHÈQUE IDÉALE DE MAGNAMAGISTER

LA GAMME DÉFIS FANTASTIQUES

Grâce au travail de l’éditeur Scriptarium, nous avons la chance d’avoir une traduction française de grande qualité d’un jeu mythique, « Défis Fantastiques », jeu issu de la mythique série de livres-jeux des années 80 écrits par les tout aussi célèbres Steve Jackson et Ian Livingstone. Et il ne s’agit pas seulement d’un livre, mais de tout une gamme, que je me propose de vous présenter ici …

Au commencement était un livre, pas comme les autres

En 1982 (1984 en France, ça ne nous rajeunit toujours pas …) sortit un livre d’un tout nouveau genre : les livres dont vous êtes le héros, ou livre-jeu, dont le principe était d’incarner le héros et vivre ses aventures, mais de manière non linéaire, c’est à dire en choisissant ses actions, ou la suite de l’histoire, ce en se rendant au paragraphe numéroté de son choix indiqué à la fin du texte.

Révolutionnaire ! Ce principe, issu des jeux de rôle (les auteurs Ian Livingstone et Steve Jackson connaissaient très bien D&D …) permettait de vivre nos premières aventures, seul, avec un système de jeu minimal, mais des possibilités bien plus réduite qu’un jeu de rôle classique.

Qu’à cela ne tienne ! Beaucoup d’entre nous ont découvert le monde du jeu de rôle à travers ces livres, et je suis fier d’être l’un d’entre eux ! 

Le premier du genre, « le Sorcier de la Montagne de Feu », est aussi le premier de la série appelée « Défis Fantastiques » (Fighting Fantasy en anglais), et ce fut le premier que j’acquis, je m’en souviens encore comme si c’était hier, en le gagnant lors d’un compétition d’escrime où j’arrivai premier en 1987… Mes copains d’école de l’époque me les avaient fait découvrir peu avant et j’ai une certaine nostalgie en évoquant certains titres comme « Le Combattant de l’Autoroute », « Le Manoir de l’Enfer , « Rendez-vous avec la MORT (mon préféré ! Où l’on joue un super-héros !) mais plus particulièrement « La Forêt de la Malédiction », « L’Île du Roi Lézard », « Le Temple de la Terreur », « L’Épreuve des Champions, ou « Les Gouffres de la Cruauté »

Ces derniers ont en effet pour particularité de se dérouler dans le même univers médiéval-fantastique, le monde de Titan.

Cet univers fut développé très tôt par les auteurs, tout comme l’idée de faire de leur principe et système de jeu celui d’un véritable jeu de rôle. Ce qu’ils firent en 1983 avec « Fighting Fantasy », amélioré en 1989 avec « Dungeoneer », et bien des suppléments, dont un sur le monde de Titan (1986), et « Out of the Pit » (1985), un bestiaire bien fourni. En 2011 sortit « Advanced Fighting Fantasy », qui reprend les principes de base du système d’origine en l’enrichissant encore pour en faire un jeu de rôle plus complet.

Laissez-moi vous conter ce que Scriptarium en fit dans la langue de Molière …

Le Jeu de Rôle en français !

Car oui, il ne fallait pas moins des grands fans des LDVELH (Livres Dont Vous Êtes Le Héros) pour faire une traduction de « Advanced Fighting Fantasy », mais pas une simple traduction, car la version française de la gamme recèle bons nombres de nouveautés et ajouts, une véritable valeur ajoutée qui fait que notre édition est largement enviée outre atlantique et rend tout le monde jaloux !

Les principaux livres de la gamme ont fait l’objet d’un financement participatif, avec un succès admirable, ce qui a très justement permis d’enrichir la version française, et de faire aboutir d’autres projets ou bonus (comme la figurine du légendaire mage Yaztromo, disponible uniquement sur le site de Scriptarium).

Défis Fantastiques – Le Livre de Base (2013)

Le livre de base de Défis Fantastiques se présente sous la forme d’un beau pavé de 340 pages. La couverture est illustrée par Jidus (une constante de qualité sur toute la gamme). Seules les têtes de chapitre sont en couleur à l’intérieur de l’ouvrage, sinon le reste du livre est en noir et blanc, illustré par des dessins originaux ou issus des livres-jeux si chers à notre coeur, dont les chefs d’oeuvre des célèbres Russ Nicholson (l’illustrateur mythique de la gamme !), et John Blanche (très connus sur les productions Games Workshop). L’ensemble a un côté « rétro années 80 »très sympathique,qui parlera à tous les fans des LDVELH, et fera le bonheur des aficionados du mouvement old school.

Le livre s’ouvre sur une vingtaine de pages qui comprennent une nouvelles d’ambiance, la table des matière, et les règles de base suivies d’un scénario d’introduction pour 5 joueurs (5 personnages prétirés sont fournis) intitulé « Le Puits », simple, classique, et pédagogique.

Suit une soixantaine de pages qui exposent les règles de de création de personnage, la description des races, des compétences, 11 personnages prétirés complets, puis les mécanismes de jeu détaillés (obstacles, dangers, guérison, combats …).

Vient ensuite le chapitre sur les pouvoirs extraordinaires (une soixantaine de pages) qui décrit les règles de Magie, les sorts mineurs, supérieurs, et la sorcellerie.C’est ensuite le tour de la religion avec les règles pour les prêtres, leurs pouvoirs divins, et les dieux de Titan.

Tout demeure très facile d’accès et simple à l’emploi, le personnage étant classiquement défini par les caractéristiques Habileté, Endurance, Chance, et Magie (noté sur 12 sauf l’END qui peut aller au-delà de 20), comme dans les livres-jeux. Une action se résout par un simple jet de 2D6 en dessous ou égal à la caractéristique testée, plus un bonus égal à la compétence, si on la possède. Le combat est une variante du système (2D6 + Habileté + compétence d’arme contre la même somme de l’adversaire, le plus haut total remportant l’assaut), et inclut toutes les subtilités et particularités afin de résoudre tous les types d’affrontements dans le monde de Défis Fantastiques.

Puis vient le chapitre sur le monde de Titan, qui comprend une description synthétique du monde, l’équipement, les monstres et ennemis, lestrésors, et les objets magiques.

Le quatrième chapitre est destiné au maître du jeu, lui donnant des conseils pour mener et créer ses aventures

Ce chapitre contient également un copieux scénario de presque 80 pages intitulé « Le Tambour de Gondrim ». Il est divisé en trois parties, offrant un moment de grande nostalgie aux fans, et lançant les aventuriers dans une quête de grande envergure pour éviter au « grand méchant » de l’histoire de réaliser son ignoble plan.

Le livre se clôt sur des annexes, qui présentent des règles optionnelles, des tableaux très utiles à la maîtrise du jeu (pour ceux qui n’ont pas l’écran …), les fiches de jeu à photocopier (disponibles en téléchargement sur le site de Scriptarium, tout comme les personnages prétirés), et un précieux index.

Au final on a tout pour jouer, tout de suite. Une petite heure de lecture rapide sera largement suffisante pour commencer à jouer, ce qui est plutôt plaisant à l’heure des grimoires étouffe-chrétiens inexpugnables. Les règles ne raviront pas les fanatiques de la précision et de l’optimisation, mais ceux-là auront déjà passé leur chemin bien avant de toute façon.

Il s’agit ici de prendre une grande dose de nostalgie avec un jeu pas prise de tête et plaisant, où l’aventure, et ceux qui la font, les aventuriers, sont à l’honneur !

A noter que le livre de base a fait l’objet d’une réimpression où les coquilles et autres erreurs ont été corrigées, ceux qui possèdent la première version pouvant se référer à un errata téléchargeable sur le site de l’éditeur.

La Carte d’Allansia (2013)

A noter qu’une carte couleur d’Allansia avait été débloquée à l’issue du projet initial. Il s’agit d’une carte couleur format A2 présentant le continent d’Allansia donc, mais figurant tous les lieux mythiques qui servaient de cadre à nos livres-jeux, dont certains éléments inédits par rapport à la vo, émanant des auteurs tout autant mythiques de la série Défis Fantastiques. Elle est malheureusement épuisée à ce jour …

L’Écran et son Livret (2013)

Malheureusement épuisé (un nouvel écran est en préparation et je l’attends avec impatience !), cet écran trois volets format paysage (illustré par Jidus) est accompagné d’un livret de plus de quatre-vingts pages contenant une campagne sur le thème des pirates, « Pirates à la Dérive ». Le pack est également doté d’une fiche de navire et de sept fiches de personnages prétirés (téléchargeables sur le site de Scriptarium).

Accessoires du Maître du Jeu (2013)

Il s’agit d’un jaquette en carton contenant des éléments de jeu : plans, décors, personnages, et monstres permettant de mettre en scène les conflits des scénarios contenus dans le livre de base. Les accessoires peuvent malgré tout être réutilisés pour vos propres aventures car modulables à loisir.

Seulement il est actuellement épuisé, et risque de le rester …

Titan – Le Monde de Défis Fantastiques (2014)

Titan se présente sous la forme d’un gros pavé (une habitude de la gamme) de 380 pages, accompagné d’une pochette contenant cinq cartes en couleur : une carte globale du monde, une carte pour chaque continent de Titan c’est à dire Allansia, l’Ancien Monde, Khul, et une carte figurant les lieux où se déroulent les intrigues de chaque tome de la série Défis Fantastiques.

On a encore affaire à de l’exhaustif, et l’équipe de Scriptarium n’a pas chaumé en développant très largement le supplément d’origine, en en doublant la taille, voire plus !

Le livre est divisé en huit chapitres, plus les annexes.

Le premier chapitre d’une trentaine de pages décrit les trois continents de Titan (Allansia, l’Ancien Monde, et Khul).

Le second s’intéresse à la cosmogonie de Titan, les mythes concernant la création du monde, du continent originel jusqu’à l’histoire récente.

Les troisième, quatrième, et cinquième chapitres décrivent les forces à l’oeuvre dans le monde, qu’elles soient bonnes, neutres, ou maléfiques. On a ainsi le droit aux divinités, mais aussi aux nains, elfes, la Cour animale, les peuples maritimes, les seigneurs du chaos, les orques, troglodytes, ogres, trolls, hommes-lézards, hommes-serpents, et elfes obscurs ! Les créatures maléfiques constituent évidemment un vivier inépuisable de PNJ et de monstres pour peupler vos aventures.

Le chapitre six complète les précédentes informations en décrivant les PNJ les plus célèbres du monde de Titan, qu’ils soient eux aussi bons ou mauvais.

Le chapitre sept se concentre sur des données utiles de la vie quotidienne, comme le calendrier, les fêtes, et les déplacements et le transport à la surface de Titan. Que des ch
oses pour faciliter la vie de votre aventurier.

Enfin le chapitre huit (130 pages !) nous propose une imposante campagne écrite spécialement pour la version française intitulée « A la recherche de la jeunesse perdue » prenant place dans l’Ancien Monde. Des personnages prétirés sont fournis, tout comme de nouveaux sorts de Divination. Les personnages seront amenés à parcourir tout le continent afin de retrouver une jeune femme disparue. Cette grande aventure est riche en moments épiques, et tous les aides de jeu nécessaires à sa bonne maîtrise sont fournies (cartes, plans).

Le livre se clôt par 40 pages d’annexes qui nous présente des règles et aides de jeu supplémentaires sous le titre « Auberge du Fin Meneur » (compétences, talents, équipement, une nouvelle divinité, le voyage à cheval et la gestion des montures).

Bref on est pas volé ! Le supplément offre pléthore d’éléments pour vous aider à mener, voire à créer vos propres scénarios. Et en plus il donne l’irrésistible envie de partir à l’aventure !

Les Créatures de Titan (2016)

Tout nouveau supplément tout droit issu de la dernière campagne de financement, les Créatures de Titan se présente sous la forme d’un pavé (encore !!!) de pas moins de 400 pages !

Encore une fois l’équipe de Scriptarium n’a pas ménagé sa peine et son plaisir pour nous livrer un supplément de qualité, et surtout une belle quantité de matériel !

Le livre se divise en trois parties principales. La première est le bestiaire.

230 créatures issues des LDVEH, ou de grands classiques de la fantasy, nous sont présentées, illustrations à l’appui, et caractéristiques incluses.Les trésors et des tables de rencontres complètent ce chapitre de plus de 200 pages !

Le seconde chapitre (100 pages) voit le retour du concept de « l’Auberge du Fin Meneur ». Nous sont donc proposées des règles supplémentaires en pagailles : nouvelles compétences et nouveaux talents, des nouveaux peuples jouables (hommes-lézards, hommes-rhinos, hommes-oiseaux, elfes noirs, demi-orques, hommes-chats …), de nouveaux équipements et objets magiques, dont les compagnons animaux exotiques, des précisions sur les règles des combats, des règles de peur, et la description des traditions magiques tribales. Une nouvelle feuille d’aventure nous est même proposée.

Le dernier chapitre propose deux aventures dont vous êtes le héros « Odyssée pour un Ji-Jib » et la « Huitième Plaie », deux aventures de 50 paragraphes écrites par les lauréats d’un concours organisée par Scriptarium à l’occasion du financement participatif en 2015.

Un glossaire et un index terminent l’ouvrage.

Nécessaire de Magie (2014)

Il s’agit d’un bonus débloqué grâce au financement participatif du livre Titan. Ce supplément se présente sous la forme d’une boîte en carton contenant 158 cartes en couleur. Ces cartes figurent tous les sorts, leur coût, et leur description, ceux-ci étant divisés en trois catégories : magie mineure, magie supérieure, et sorcellerie.

C’est un outil des plus pratiques pour le maître du jeu, comme pour le joueur, puisque chacun pourra ainsi avoir à sa disposition les donnes nécessaires aux utilisateurs de magie. Le joueur aura la description des sorts de son personnage, et le maître du jeu aura ceux de ses PNJ sous la main en cas de conflit. Ce supplément est une exclusivité du site de Scriptarium.

« La Tour de Credoz »

« La Tour de Credoz » est un scénario d’introduction à Défis Fantastiques de 11 pages. Il est gratuit, et téléchargeable sur le site de Scriptarium.

« Tel est pris »

« Tel est pris » est le titre d’un scénario gratuit de 25 pages téléchargeable sur le site de Scriptarium.

Il s’agit du premier volet d’une campagne intitulée « Les Larmes de Hmurresh ».

En guise de conclusion

Comme vous pouvez le voir, la gamme Défis Fantastiques est déjà bien fournie, et on sent la volonté de Scriptarium de continuer à l’étoffer à travers des financement participatifs qui permettent à cette petite structure amateure, avec le souci de qualité de véritables pros (on le voit également sur la gamme Rêve de Dragon ouverte avec « A la Claire Fontaine »et le livre-jeu « le Bal au Pont »), de parfaire leurs ambitieux projets.

Cela fait du jeu Défis Fantastiques et de ses suppléments une gamme cohérente et riche des ajouts et créations de ces fans inconditionnels des LDVELH. On ne peut que saluer le travail d’amélioration et de développement réalisés par l’équipe française.

Défis Fantastiques se révèle être un jeu intéressant, simple d’accès, prompt à l’emploi, avec une véritable dose d’aventure « old school » dedans. Cela ne ravira pas tout le monde, mais cela touchera sûrement bon nombre d’entre nous les vieux rôlistes.

Les jeunes y trouveront aussi leur compte en optant pour un jeu à leur mesure, idéal pour l’initiation. Ne passez pas votre chemin ! Car l’aventure vous attend. Au paragraphe suivant ?…

http://scriptarium.fr/

Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste ! Administrateur du Forum Tabula Rasa. Responsable de l'Association Tabula Rasa ! Maître du jeu impitoyable depuis 1988 ! Auteur, relecteur, traducteur sur une grande variété de gammes et de jeux : Antika, Le Royaume des Légendes, Planète Hurlante, Mantra, Héroïques, ainsi que Normazone et Colonial Gothic : A l'Est d'Eden (à venir).

7 Responses to La Bibliothèque Idéale de Magnamagister – La Gamme Défis Fantastiques

  1. Stéphane

    Plus fan de SF que de medfan à l’époque, mon premier LDVELH a été La Galaxie Tragique, où on définissait non pas un personnage mais un équipage d’officiers à la Star Trek, et à chaque planète visitée, on pouvait choisir les personnages qui étaient téléportés à la surface. A noter que l’éditeur US a fait un kickstarter pour financer une déclinaison SF de Défis Fantastiques, Stellar Adventures.
    https://www.kickstarter.com/projects/2036759092/stellar-adventures

    • Kerlaft

      moi j’avais plus craqué sur star frontiers ^^

      • Kerlaft

        Dis moi Stéphane, tu accepterais de me chroniquer également des jdr?

        • Stéphane

          Pour chroniquer un jeu de manière intéressante, il vaut mieux y avoir joué, je pense. Or je n’ai plus guère de souvenirs des jeux que j’ai pratiqué avant mon hiatus de 1991, et depuis ma reprise en 2008, je n’ai guère pratiqué que Empire Galactique en PbF, un one-shot Atomic Highway (post-apo), quelques aventures masterisées sur Star Wars FFG/Edge, et 7 scénarios de la campagne Anathazerin masterisées sur Chroniques Oubliées Fantasy, donc ça me semble un peu court…

  2. Paragraphe 14

    Merci pour ce beau pavé de chronique 😉

    • Kerlaft

      Merci à toi de laisser un message hors facebook
      Il devrait y avoir une chronique 2 fois par mois
      Avec à chaque fois un super jdr à découvrir

  3. Magnamagister

    Merci pour vos sympathiques retours ça fait chaud au coeur de rôliste nostalgique que je suis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading Facebook Comments ...

No Trackbacks.