browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

L’Âme de l’Assassin

Posted by on 10 mai 2017

L’Âme de l’Assassin

Voici l’histoire d’un terrible assassin

Qu’était connu pour être vachement redoutable

Il fut chargé de tuer un magicien

Qu’était connu comme le dernier des minables…

C’est par ce quatrain digne des meilleurs extraits des centuriales de Nostradamus que Fradj le Barde — gnome de Castelforge banni de sa communauté parce que… heu… parce qu’il est vraiment trop ch**nt — débute la chanson de geste qui le fera entrer dans la grande histoire des créateurs d’épopées. Il faut dire que cette aventure n’est pas banale. Lorsque Fizran, un des meilleurs assassins du monde connu reçoit la mission d’exécuter le Mage Antonius, qui ne s’est fait remarquer que par sa maladresse et sa médiocrité, la plupart des mages de Brocéliande considèrent déjà Antonius comme un homme mort. Mais les amis d’Antonius ne l’entendent pas ainsi et montent une expédition pour conduire Antonius à l’abri chez la seule personne capable de le protéger: son ancien maître, le haut-magistère Nécros.

L’Âme de l’Assassin est le premier roman de Vendarion d’Orépée, mais avant d’être un roman, ce récit fut une partie de JdR, puis un scénario publié dans le premier numéro d’un magazine de JdR bien connu (et dont je tairai le nom pour éviter de spoiler). La superbe couverture a été réalisé par Regi Leduc qui — je n’ai pas le moindre doute là dessus — ne tardera pas à se distinguer dans la bédé.

 

«L’Âme de l’Assassin» peut être trouvé sur le site des Éditions Stellamaris ou il est également possible de lire les premiers chapitres.

http://editionsstellamaris.blogspot.be/2017/02/lame-de-lassassin.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading Facebook Comments ...

No Trackbacks.