browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Mega 5e paradigme, retour d’un grand jeu de rôle

Posted by on 27 octobre 2018

Voilà, la tant attendue nouvelle édition de Mega (Mega 5e Paradigme) est enfin arrivée.

Mega c’est un peu ma madeleine de Proust du Jeu de Rôle. Un JDR que je connais et pratique depuis les années 80, et dont j’attends à chaque fois la parution d’une nouvelle édition pendant des lustres. J’avais déjà écrit ma passion pour ce jeu ici.

MEGA 5e Paradigme - un jeu de rôle de Didier GuiserixMega, depuis le début, est un JDR dont je ne pense que du bien malgré une lourdeur et une complexité de certaines règles. L’univers de jeu est original et permet de quasiment tout faire, sa richesse et sa cohérence en font à mon avis un must have pour tout rôliste.

Que penser de cette nouvelle mouture ?

Un an après la sortie du kit de démo (Micro*Mega) et une tournée des conventions a permis à LEHA Editions et Didier Guiserix (l’heureux auteur) de faire des démonstrations à tour de bras et d’accrocher de nouveaux joueurs. Je n’ai hélas pas mis la main sur ce kit de démo, donc je n’en parlerai pas ici, et si quelqu’un veut bien m’en céder un… Mais ceci est une autre histoire.

Bref, MeGa 5e Paradigme, le livre

MEGA 5e Paradigme - un jeu de rôle de Didier GuiserixBel ouvrage, et surprise très agréable après avoir connu les versions précédentes en format magazine hors-série. Oui, pour une fois, MeGa est un livre de jeu de rôle complet et parfaitement autonome.

Que dit le Grog ?

Livre à couverture rigide de 304 pages au format A4. (Prix 49€)

Cinquième édition de MEGA, ce livre de base propose un matériel complet : univers, règles, scénarios et aides de jeu.

Cette édition propose trois niveaux de règles, en fonction de l’ampleur du scénario : Nano-Mega, destinées aux parties d’initiation, Mega-court-métrage, pour les parties rapides d’une soirée, et Mega-série pour les campagnes découpées en plusieurs épisodes. La base des trois niveaux reste la même. Leur différence se situant davantage sur le nombre de caractéristiques mises en œuvre. Les personnages peuvent aussi bien être des Messagers Galactiques (Megas) que des agents dormants ou actifs travaillant pour la Guilde (Contacts).

Première impression rapide…

MEGA 5e Paradigme - un jeu de rôle de Didier GuiserixAu feuilletage on reconnaît tout de suite MeGa, des règles atypiques, des illustrations issues de nombreux styles et univers différents, des scénarios et idées de scénarios un peu partout, et aussi du flou autour du Mega typique…

Mais entrons plus en détail dans le vif du livre

Les règles :

Pour avoir connu les éditions précédentes, j’avoue que les règles ‘’ardues’’, bizarres, incompréhensibles à la première lecture, les tableaux à décortiquer, les allers-retours entre les chapitres, les tableaux, etc… ben, on s’y attend. Mais on est toujours un peu surpris et déstabilisé de revoir les mêmes écueils.

MEGA 5e Paradigme - un jeu de rôle de Didier GuiserixLe système ici me fait penser à un mélange de Savage Worlds et de Simulacres, mais RolisteTV me souffle qu’il s’agit d’emprunts à Mayfair pour DC Heroes

Quoi qu’il en soit c’est un peu surprenant.

Néanmoins, à la différence des versions précédentes, la création de Personnage est plus simple, agréable à faire, sans trop de calculs, et peut être assez rapide tout en donnant des personnages bien ‘’personnalisés’’.

Le reste des règles ? Honnêtement je n’ai pas encore tout compris, et je cherche à prendre en main le système de combat et la gestion des dégâts… Bien entendu, c’est une habitude dans Mega depuis la première version. Au passage on a perdu la table de localisation des dégâts, mais c’est peut-être mieux, je ne vois pas comment on aurait pu l’intégrer.

Dans tout cela, rien d’insurmontable, car le principe des règles est relativement facile à intégrer et peut s’avérer très rapide et souple à l’usage. Il faut noter également que comme par le passé, il existe une version ultra simplifiée des règles (ici : nano-mega) qui permet de jouer rapidement et de faire participer des joueurs novices.

Des règles sur les pouvoirs psy viennent compléter tout cela, et il me semble avoir entrevu des règles sur la gestion des vaisseaux spatiaux…

Le gros morceau : L’univers Mega

MEGA 5e Paradigme - un jeu de rôle de Didier GuiserixA priori, on aurait pu croire qu’il n’y avait rien à changer, outre apporter un peu plus de background et quelques précisions çà et là… Eh bien, cela va un peu plus loin et c’est tant mieux.

Il s’est passé du temps depuis les dernières missions officielles des mégas, et le voyage en Triche-Lumière est désormais proscrit, car il provoque des déchirures dans le continuum. Parfait, car à la place, des Triche-Canon sont des routes préétablies et fixes qui rendent son utilité première à la Guildes des Mega. En effet, les megas avec leur faculté de transit d’un point à un autre de l’univers quasi instantanément sont plus efficaces et rapides. Et en plus cela rajoute une bonne quantité d’idées de scénario et de départs d’aventures.

Les Megas renégats ne plus considérés comme de grands méchants pirates qui en veulent à l’univers, mais permettent d’entrevoir des zones ‘’grises’’ dans les parcours des megas… Au bout d’un moment, les personnages megas ne seront plus de simples agents à qui on donne une mission. En effet il existe bel et bien des possibilités aux PJs de se choisir leurs propres missions en fonction de ce qui les intéresse ou les touche.

Les Nomegs font leur apparition (un peu plus officielle qu’avant), ce sont des personnes qui ne sont pas des messagers galactiques, ni des renégats, mais qui possèdent des pouvoirs identiques.

Et on peut toujours jouer des humains classiques, des contacts des megas, sans pouvoirs mais avec le gout pour l’aventure.

Autres nouveautés dans l’univers mega…

Vous connaissez la série Doctor Who ? Vous vous souvenez de la série Sliders ? Bon voilà deux nouveautés qui désormais peuvent être jouées avec les règles de MeGa 5? Bon, les deux séries en questions ne sont pas nommées, mais à partir du moment où vous pouvez jouer les voyages dans le temps (à vos risques et péril) et les voyages entre les univers via des failles… Eh bien on y est clairement.

Ce sont là deux hacks des règles : Megachrone, pour jouer les voyages dans le temps et Megawarp pour les options de dérapage dans des mondes parallèles.

Multitudes de scénarios

Ce livre Mega 5 contient aussi des scénarios… Et il y en a pour tous les gouts, toutes les ambiances (ou presque) et toutes difficultés. Cela va de l’aventure solo pour s’entrainer et découvrir les règles, à la mini aventure découverte en passant par des aventures de durées diverses. Les héros pouvant être des mégas, des contacts…etc.

L’écran ?

MEGA 5e Paradigme - un jeu de rôle de Didier GuiserixOui, jadis, l’écran Mega était un écran en carton, magnifique, mais léger et fragile. L’écran de la nouvelle édition (à acheter séparément pour la modique somme de 24 €) c’est un bon gros écran cartonné en 4 volets, avec une superbe illustration, et un livret de scénarios.

Un mot sur les illustrations…

MEGA 5e Paradigme - un jeu de rôle de Didier GuiserixJe reviens un peu sur ce thème parce que j’ai lu au détour d’un commentaire sur facebook au sujet des illustrations : « … illustrations affreuses… ». A mon avis, il ne faudrait pas en débattre, car les gouts et les couleurs…Bref.

Ce sur quoi je veux revenir, c’est cette multiplicité d’illustrateurs, et donc de styles. On aurait pu avoir comme dans beaucoup de livres de JDR, un ou deux artistes uniquement, ce qui donne souvent une unité de style à tout l’ouvrage et qui donc installe un peu plus le jeu en question dans telle ou telle iconographie.

Bien entendu j’aurais aimé par exemple un livre Mega entièrement illustré par Thierry Ségur ou Bruno Bellami. Mais, c’est bien d’avoir autant de versions différentes, car c’est ça aussi Mega, c’est ce que vous en faites, c’est en fonction de vos propres sources d’inspiration, et rien n’est réellement figé, il y a autant de visions de Mega que d’univers parallèles.

On se rêverait à imaginer qu’il existe quelque part un univers où Tignous continuerait à dessiner pour le bonheur de tous.

Pour en savoir plus :

Rôliste depuis presque aussi longtemps que Kerlaft, depuis 1982 ou 1983. Grand fan de jeu de rôle Old School, de SF atypique, de théorie du complot et du Mythe. Actuel Webmaster du site http://scriiipt.com (et aussi du Joyeux Monde des Rôlistes - http://scriiipt.wordpress.com).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading Facebook Comments ...

No Trackbacks.